GUIDE TOURISTIQUE A DESTINATION DES ILES GRECQUES : VOYAGE SUR L'ILE DE THASSOS

DESCRIPTIF, GEOGRAPHIE DE L'ILE DE THASSOS :

L'île de Thassos est située au nord de la mer d'Égée, proche de la ville de Kavala (bateaux quotidiens) de la macédoine et de la Thrace. Cette île est presque ronde, verdoyante (forêts de pins d'Alep, pins maritimes, platanes, châtaigniers, oliviers, chênes, etc...) car l'hiver, les montagnes du centre de l'île (dont le mont Ipsarion à 1200 mètres) retiennent les nuages et l'île reçoit beaucoup de pluies. Une route parcourt l'île en longeant la côte ce qui permet de découvrir sans difficulté les différents villages, ports et plages qui se sont développés à partir du 19ème siècle, et de s'enfoncer dans l'intérieur des vallées profondes du centre de l'île pour visiter les quelques vieux villages et monastères. D'une superficie de 379 km2 avec une population d'environ 13 000 habitants c'est une île relativement riche, dont les habitants vivent principalement de pêche et d'agriculture (vins, miel, olives et huile) et de l'exploitation de son marbre (carrières les plus importantes de Grèce). Dans les temps anciens, l'île était réputée pour son marbre, ses métaux précieux (or et argent) et ses pierres (opale et améthyste). Le tourisme grec s'est développé principalement avec les grecs du continent proche qui viennent pour la fraicheur de l'île grâce à ses nombreuses forêts et pour ses belles plages et criques de sable.

MYTHOLOGIE, HISTOIRE DE L'ILE DE THASSOS :

Démeter la déesse des moissons serait née à Thasos, c'est pour les anciens grecs la raison de la richesse de cette île dont l'agriculture a toujours été importante et dont le sous-sol contenait des trésors.
L'île de Thasos aurait été habitée depuis l'époque néolithique (3500- 2500 avant J.C) par des peuples thraces. Elle s'appelait à l'origine Odonis ou Edonis. Puis des phéniciens s'y installèrent et exploitèrent les premières mines d'or et de métaux précieux. Son emplacement privilégiée et sa richesse en bois et en eaux douces en ont fait un passage obligé pour les marins de l'antiquité qui naviguaient entre les côtes grecques et la mer noire.
Au 7ème siècle avant J.C, les habitants de Paros projettent de coloniser l'île de Thasos. Ils attendent que l'oracle de Delphes leurs donne les bonnes prédications et partent en 680 avant J.C la conquérir. Au prix de violents combats, ils prennent possession, fondent la ville de Thasos au nord de l'île et commencent l'exploitation des mines. 30 ans plus tard, 1000 hommes de Paros viennent coloniser la côte continentale face à Thasos. Ils y construisent des villes fortifiées. L'île devient prospère et étend son influence, en 525 avant J.C, elle frappe sa propre monnaie d'argent qui sera en circulation jusqu'à l'époque des guerres médiques. Les perses s'emparent de l'île lorsque leur armée envahit la Grèce. La victoire navale des grecs à Salamine sur les perses entraine la prise de pouvoir d'Athènes (confédération athénienne en 477 avant J.C) et après les guerres du Péloponnèse l'emprise de Spartes. Les macédoniens s'en emparent en 340 puis elle est conquise par les romains en 168 avant J.C. Elle fait partie de l'empire byzantin, mais cet empire trop faible ne peut protéger tous ses territoires et l'île subit pendant ces siècles les pillages des pirates. En 1204 avec la chute de Constantinople les francs s'en emparent puis elle est reconquise par les byzantins en 1259. Durant cette période très troublée l'île reste sujette à des pirateries et des occupations vénitiennes et génoises. L'île est conquise en 1457 par les ottomans, ils chassent la majorité des habitants d'origine si bien qui l'île décline et que son évolution sera ralentie. Entre 1770-1774, elle passe sous domination russe et en 1821 elle prend part à la guerre d'indépendance. Elle signe une paix particulière avec le pacha de Thessalonique. Différents troubles conduisent les turcs à ré-envahir l'île en 1902 qu'ils annexent, elle restera jusqu'en 1912 sous domination turque. Elle est rattachée à la Grèce en 1913 aux termes des guerres balkaniques (Grèce Bulgarie Monténégro contre la Turquie en 1912).

A DECOUVRIR SUR L'ILE DE THASSOS :

- Limenas, la capitale de l'île est construite sur les ruines de la ville antique fondée par les habitants de Paros au 7ème siècle avant J.C. La ville moderne ne présente pas un intérêt particulier, c'est le port grec traditionnel avec ses cafés et restaurants ainsi que la ville ancienne, mise à jour par des archéologues français à partir de 1910, qui sont disséminées sur un vaste espace inclus dans une enceinte fortifiée dont il demeure quelques portes et des bas reliefs sculptés. 
Il est possible de voir : 
- Les restes d'une basilique paléochrétienne du 5ème siècle. 
- L'acropole avec 3 petite sommets qui chacun supportait un temple (Apollon Pythien, temple d'Athéna, sanctuaire de Pan).
- Un théâtre d'époque hellénistique.
- L'agora avec 33 colonnes doriques (odéon) d'époque romaine
- Les différents restes de anciennes constructions.
Le musée rassemble les objets trouvés lors des fouilles, dont un Kouros colossal du 6ème siècle avant J.C et diverses sculptures grecques datées entre le 5ème et le 3ème siècle avant J.C et des sculptures romaines(portraits de César, Hadrien, Claude), ainsi que des monnaies Thasiennes dont les plus anciennes remontent au 6ème siècle avant J.C.
- Panaghia : c'est un des vieux villages de montagne de l'île avec ses maisons locales aux toits d'ardoises et de lauzes. Ce village ne s'anime que lors de fêtes locales. En bord de mer à 7 km se trouve une très belle plage (Chryssi Ammoudia) 
- A proximité de Panaghia le village de Potamia n'est pas aussi intéressant au niveau architectural. Il possède un musée de peinture naïve du peintre et sculpteur local Polygnotos Vagis (à proximité plages de Skala Potamia et de Kinyra).
- Aliki : c'est un village de pêcheurs situé au sud de l'île. Un des deux hameaux est classé et les maisons du 19ème siècle sont bien entretenues. Il possède quelques vestiges (deux sanctuaires antiques et deux basiliques paléochrétiennes bâties au dessus d'une nécropole romaine. Ce lieu semble avoir été occupé depuis la plus haute antiquité pour l'exploitation de carrières de marbre pendant 10 siècles).
- Au sud de ce village se trouve Thymonia avec les ruines d'une basilique byzantine et deux tours de guet hellénistiques, puis le monastère de l'archange Michaïl, le saint patron de l'île construit à partir du 12ème siècle sur une falaise au dessus de la mer (relique vénérée : un clou de la sainte croix ou suivant une autre version une épine de la couronne du Christ).
- Au sud de l'île à proximité du village de Liménaria (station balnéaire en cours de développement), une route conduit de Potos au village de l'intérieur de Théologos, un des plus beaux villages de l'île. Il était la capitale lors de la période turque, il possède des ruelles pentues et quelques belles maisons caractéristiques de la région avec toits de pierre et d'ardoise, de hautes cheminées, des jardins fleuris. Sur la colline opposée les ruines d'une tour médiévale et des églises byzantines. Sur la côte sud près de liménaria, belles plages de Psili Ammos, Potos. 
- De liménaria une route conduit au plus vieux village de l'île, situé à 500 mètres d'altitude : Kastro fondé en 1403 par l'empereur byzantin manuel 2, paléologue, les génois y construisirent ensuite une forteresse. Les habitants sont partis vers 1850 et il est aujourd'hui abandonné, (vestiges d'une forteresse byzantine et génoise et d'anciennes maisons occupées une partie de l'année par des bergers).
- Mégalo Kazaviti : (ou ano prinos en opposition à néos prinos en bord de mer) est situé dans la montagne à l'ouest de l'île. Ce village dans un cadre verdoyant conserve quelques vieilles maisons traditionnelles avec balcons de bois en encorbellement, portes aux linteaux de pierre décorés, les maisons étaient recouvertes en étage de plâtre pigmenté (indigo, magenta et ocre, typique des villages balkaniques), une église byzantine aux murs blanchis à la chaux, ainsi qu'une place traditionnelle avec des restaurants complètent l'ensemble de ce beau village. 
- Skala marion : grotte avec stalagmites et un ancien site néolithique.
- Plages : Makriamnos à 3km de liménas, Chrisi Ammoudia (golden beach) près de panaghia, Paradise beach (Skala Potamia) près de Kinyra, Psili Amnos et Potos près de Aliki, criques de Aliki, Astris.


Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel