combiné d'îles avec Patmos

GUIDE TOURISTIQUE A DESTINATION DES ILES GRECQUES : VOYAGE SUR L'ILE DE PATMOS

DESCRIPTIF, GEOGRAPHIE DE L'ILE DE PATMOS :

Voilà une île minuscule mais sans doute connue dans le monde entier.
La petite île sainte de Patmos a une superficie de 34 km2, elle est particulièrement découpée et allongée, une route parcourt l'île de Grikos à Kambos en passant par Chora et Skala, elle relie les quatre villages de l'île. L'île est montagneuse et rocailleuse avec une forêt de pins entre Scala et Chora (un reboisement en cours).
Le petit port de Skala voit arriver tous les jours les ferrys et les highspeeds en provenance des îles du dodecanèse et du Pirée, mais aussi de nombreux bateaux de croisières qui stationnent dans l'immense rade de Skala pour quelques heures le temps pour les croisiéristes de partir par autocars entiers jusqu'au monastère de Saint Jean l'apocalypse et de redescendre aussi rapidement. Les bateaux repartent ensuite, la baie ainsi que le petit port retrouvent son calme habituel.
En effet, depuis des siècles l'île de Patmos est un lieu de recueillement religieux, les pèlerins viennent visiter la grotte de Saint Jean et le monastère au sommet de l'île, il est donc prudent de partir pour ces visites hors de ces heures de grande animation, il sera possible de retrouver la quiétude des lieux et parcourir également les nombreuses ruelles de la vieille ville de Chora blanchies à la chaux, éblouissantes et se perdre dans ce dédale des siècles passés.

MYTHOLOGIE, HISTOIRE DE L'ILE DE PATMOS :

Patmos est une île pauvre en terres cultivables, en conséquence elle n'a pas attirée les populations en quête des terres agricoles, quelques traces d'occupation remontent à 2000 ans avant J.C, les mythes précisent qu'elle fût offerte à Artémis par Zeus, mais elle semble n'avoir été habitée véritablement qu'à partir des 6ème et 4ème siècles avant J.C, avec deux villes antiques dans les criques de Merikia et Chochlakia (près de skala), elle est alors sous la domination d'Athènes(ligue de Délos), puis a appartenu à l'empire macédonien avant de devenir romaine. 
Sous l'empire romain l'île servit principalement de lieu d'exil ce qui démontre qu'elle n'était pas propice à une installation permanente car l'île n'a presque pas d'eau. C'est donc exilé de Milet en Ionie qu'arrive à Patmos l'apôtre Jean en 95 après J.C (il serait revenu de son exil en l'an 100 à Ephèse pour mourir sans doute âgé d'environ 80 à 85 ans).
C'est dans une grotte située à mi-chemin entre le port de Skala et la montagne où se trouve maintenant Chora et le monastère qu'il s'installe afin de dicter son livre de l'apocalypse. L'île devient rapidement un lieu de pèlerinage, mais elle connut par la suite des temps troublées avec des incursions de pirates elle finit par être désertée. Un moine en 1088 crée les premières bases du monastère en l'honneur de saint Jean sur les fondations d'un temple d'Artémis, l'empereur de Byzance Alexis Comnène fait don de l'île aux moines et leurs apporte une aide financière. Il fallut cinq ans pour construire le monastère et ensuite les laïcs eurent l'autorisation à partir de 1132 de s'installer autour des remparts et la petite ville de Chora commença à se développer. L'île protégée, connue la prospérité avant d'être pillée en 1659 par un duc vénitien dont la famille a aussi possédé la Crète : Morosini. A partir de 1821 elle eu une période d'indépendance avant de revenir sous domination turque en 1932 (toujours le fameux traité de Londres). Elle suivit ensuite la même histoire que les autres îles du Dodecanèse : lors de la guerre entre les turcs et les italiens en 1912, l'Italie prit le contrôle des îles du Dodecanèse dont Patmos et celles-ci demeureront italiennes jusqu'à la fin de la 2ème guerre mondiale en 1945, puis sous occupation britannique avant d'être rétrocédée à la Grèce avec les autres îles du Dodecanèse en 1948 soit depuis seulement un peu plus de 60 ans.

A DECOUVRIR SUR L'ILE DE PATMOS :

- Le monastère de Saint Jean le théologien est une immense forteresse brune visible à des kilomètres à la ronde, planté au sommet de la montagne et entourée de ces maisons blanches de style cycladique du village de Chora. Le monastère est classé au patrimoine de l'humanité et représente un des archétypes de l'art byzantin et militaire qui finit d'être édifié au 16ème siècle (voir son histoire ci-dessus). Les chapelles byzantines à l'intérieur de l'enceinte ont des fresques murales et des icônes représentatives de la meilleure production de l'art byzantin. La chapelle de la vierge possède des fresques qui datent du 12ème siècle. Le musée et les différents trésors méritent une visite approfondie même si l'on n'est pas féru en art religieux.
- Autour du monastère, il est possible parfois de visiter le couvent de Zoodochos Pigis et celui d'Evangelismos (ils ne sont pas toujours ouverts au public).
Attention, comme partout en Grèce, pour la visite des monastères et des églises orthodoxes une tenue correcte est exigée avec robe longue pour les femmes, pantalon pour les hommes et les épaules couvertes pour les deux sexes.
- La grotte de l'apocalypse : maintenant protégée par une petite chapelle, il s'agit plutôt d'un creux dans une falaise qu'une grotte proprement dite. On peut y voir, ceint de métal le lieu où le saint posait sa tête, la pierre aplatie sur lequel l'aide écrivait les textes sous la dictée du saint et la fissure d'où les visions arrivaient (légende pour certains, croyance pour les autres). 
- Chora, la vieille ville est un dédale de ruelles dont tous les murs sont blanchies à la chaux comme tous les villages traditionnels grecs, les rues étroites ne laissent passer que les mulets et les ânes, d'où une atmosphère particulière qui semble vous emporter en des temps très anciens. Certaines personnes font visiter dans la vieille ville des maisons traditionnelles qui ne présentent pas toujours un intérêt véritable. 
- Le petit port de Skala avec ses maisons blanches typiques des îles grecques est le centre de la vie locale avec banques, pharmacies, commerces, hôtels, cafés, restaurants et tavernes.
Au sommet de l'île, le Profitis Elias à 269 mètres d'altitude, vous permettra d'avoir une vue panoramique sur les îles alentours : Lipsi, Leros, et même jusqu'aux côtes turques. 
- A 2km environ de Skala sur le colline Kastelli se trouve une ancienne forteresse ainsi que les ruines d'un ancien temple dédié à Apollon.
- L'île de Patmos possède plusieurs plages de sable plus ou moins grossier : Grikos et Diakofti dans le sud de l'île, Meloi, Kampos, Kakoskalo, Liginou et Vagias dans le nord. La belle plage de sable fin de Psili Amnos n'est accessible facilement que par des caïques au départ de Skala le matin avec retour dans l'après midi, sur place, une taverne sert des repas et des boissons (accès par une route non encore asphaltée et difficile avec marche à pied). 
- Du port de Skala partent également des caïques pour des excursions à la journée pour les îles avoisinantes Lipsos, Agathonissi, Arki, etc...
- Dans les villages et petits ports de nombreuses tavernes proposent de la cuisine traditionnelle grecque et des poissons frais et fruits de mer (calamars farcis et grillés, ragout de poulpe) et des fromages locaux. 

Comment arriver à Patmos depuis la France et depuis la Grèce?

- Vols réguliers Paris Athènes : vols quotidiens Air France ou Aegean Airlines puis ferry ou bateau rapide Pirée - Patmos (trajet de nuit le plus souvent peu de bateaux en basse et moyenne saison).
- Vols réguliers Paris Athènes ou charters Paris Athènes (départs de province en saison touristique Lyon, Nantes, Toulouse, Marseille, Strasbourg, etc...) puis ferry ou bateau rapide Pirée - Patmos (trajet de nuit le plus souvent).

Différents bateaux possibles suivant les périodes et compagnies maritimes : highspeed, ferrys.
- Nombreux bateaux entre les îles du Dodecanèse au départ du port de Scala à Patmos vers Kos, Rhodes, Samos, Kalymnos, Nissiros, Tilos, Leros, Symi, Pirée, etc...

Nos possibilités de séjour sur l'île de Patmos :
Hôtels de diverses catégories (A, B, C) situés dans les différents villages de l'île (Grikos, Skala).
Locations de studios et appartements : voir sur notre site www.detoursengrece.com/catalogue à la rubrique Grèce puis îles du Dodecanèse puis Patmos puis Grikos.
Locations de maisons : non disponible à Patmos.


Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel