découverte de l'île de Naxos notre fiche touristique

 Séjour à Naxos

combiné d'îles avec Naxos


DESCRIPTIF, GEOGRAPHIE DE L'ILE DE NAXOS :

Cette île des Cyclades est située entre Paros, Amorgos et Mykonos, c'est la plus grande île des Cyclades avec une superficie de 428 km2, elle possède une chaine de montagne assez haute en son centre le mont Zas qui culmine à 1004 mètres (plus haut sommet des îles des Cyclades) et plusieurs monts autour des 900 mètres (Mavrovouni 999 mètres), Koronos (989 mètres), Fanari (883 mètres), mais l'ensemble de l'île est relativement plat et vallonné avec quelques belles plaines vertes et fertiles (dont le plateau de Traghea). L'île de Naxos est donc une île plus riche que ces voisines comme Mykonos et Amorgos et produit beaucoup de fruits et légumes. L'île possède un sous-sol riche en marbre, en émeri et en minerai de fer (qui furent exploités jusqu'au milieu du 20ème siècle, seul quelques carrières de marbre sont encore en activité).
Riche en eau, grâce à ses montagnes (et maintenant grâce à quelques réservoirs d'eau crées il y a quelques années), l'île était couverte de forêts jusqu'au moyen âge, elle est maintenant presque totalement déboisée et couverte surtout de prhygana odorante et fleurie au printemps (également d'oliviers et de vignes comme beaucoup d'îles grecques).
L'île de Naxos est relativement peuplée avec environ 19 000 habitants qui, jusqu'à il y a 15 ans, étaient principalement actifs dans l'agriculture et le commerce. Depuis une vingtaine d'années, l'île se développe dans le tourisme grâce surtout à de très belles plages de sable réparties sur toute la cote sud-ouest entre Chora et Pirgaki.
En dehors du gros bourg de Chora (port principal et capitale de l'île), la majorité des autres villages sont situés à l'intérieur des terres et au pied des montagnes, à l'abri des dangers immédiats qui étaient importants lors de leurs créations (entre le 7ème et 12ème siècle). De cette présence ancienne, l'île a conservé des traditions qui sont encore vivaces (chants, danses, recettes particulières, etc...)

MYTHOLOGIE, HISTOIRE DE L'ILE DE NAXOS :

L'île aurait été habitée à l'origine par des Thraces qui apportèrent le culte de Dionysos. C'est à Naxos qu'il aurait planté ses premiers plants de vignes, c'est dire si la vigne est un produit important sur cette île. Thésée après avoir tué le Minotaure parti avec Ariane et s'arrêta à Naxos, il quitta Naxos en laissant Ariane sur place pour une raison humaine ou mythologique (impossible de le savoir). Ariane abandonnée fût recueillie par le fameux Dionysos, voici comment apparaît une nouvelle civilisation. Dès le 4ème millénaire avant notre ère, Naxos est occupée et sa population relativement nombreuse. Il se développe une civilisation importante : cycladique ancienne (3200 à 2800 avant J.C) puis une civilisation cycladique reconnue comme importante avec les idoles de marbre qui ont été retrouvées dans de nombreuses sépultures et qui sont aussi présentes à Amorgos (voir musée archéologique de Naxos, musée archéologique d'Athènes, musée Goulandris à Athènes). Ces statues de marbre d'un art presque moderne resteront comme une étape importante des prémices de la civilisation grecque.


Aux alentours du 2ème millénaire avant J.C Naxos passe sous domination minoenne (civilisation crétoise) puis vers 1400 avant J.C sous domination mycénienne, le site de Grotta près de Chora devient une ville importante et l'île prospère grâce au marbre et à l'émeri.
Aux 8ème et 7ème siècles, l'île de Naxos étend encore sa puissance et envoie des bateaux jusqu'en Sicile (la ville de Naxos en Sicile existe encore), elle exprime sa puissance sur le site de Délos avec la construction de la terrasse des lions et à Delphes avec le sphinx des Naxiens. C'est à cette période qu'est élevé le grand temple d'Apollon dont il reste l'immense porte sur l'îlot de Palatia devant le port de Naxos.
L'île est dirigée par une oligarchie puis se révolte contre un tyran vers 540 avant J.C. Chassé en 524, les lacédémoniens (spartes) réinstaure une oligarchie. La première guerre médique en 490 avant J.C est fatale à Naxos qui est détruite en grande partie et passe sous domination perse, après les victoires de Salamine et de Platées auxquels les Naxiens participent alors qu'ils sont sous domination perse, Naxos fait partie de la ligue de Délos régit par Athènes. Elle est ensuite sous domination des Ptolémées, des macédoniens avant de faire partie comme toute la Grèce de l'empire romain puis de l'empire d'orient (naissance de l'empire Byzantin). L'île aurait été évangélisée depuis Patmos par des disciples de Saint Jean. A partir du 6ème siècle, des pirates, des raids, obligent les naxiens à quitter les plaines et les côtes, ils se réfugient dans les montagnes (principalement sur le plateau de Traghéa, ils resteront sur ces hautes terres jusqu'au 13ème siècle). Beaucoup d'églises datent de cette période et sont encore visibles et visitables.
Au 9ème siècle les arabes s'emparent de l'île puis elle est reconquise par Nicéphore Phocas empereur byzantin.
En 1204 au cours de la 4ème croisade et après la prise de Constantinople les vénitiens prennent possession de Naxos et les nouveaux ducs de Naxos créent un état féodal. En 1537 l'île est pillée par Barberousse et passe de mains en mains avant d'être conquise par les turcs en 1566.
De nombreuses révoltes et soulèvements suivent pendant les siècles qui précédent la guerre d'indépendance de 1821. lors de celle-ci, elle fournit des navires et des hommes et fût libérée avec les autres îles des Cyclades.
Pendant le 19ème siècle, l'île reprend son développement et fournit des céréales, du vin, de l'huile, de la soie et des animaux pour la viande (moutons, bœufs) en plus des produits traditionnels de l'île : marbre et émeri.

A DECOUVRIR SUR L'ILE DE NAXOS :

Port de Chora : la petite capitale de l'île de Naxos pourrait paraître lorsque l'on arrive comme un port assez quelconque avec ses bâtiments récents qui longent les quais, il faut visiter l'ancienne ville au pied du Kastro juste derrière ces maisons pour découvrir la véritable petite ville avec ses ruelles, ses arcs boutants, ses passages presque secrets et les petits restaurants dans des arrières cours. La vieille ville monte ainsi jusqu'au Kastro, le château médiéval en cours de rénovation.
Devant le port, la Portaria a été bâtie en 522 avant J.C sur l'îlot de Palateia et devait devenir l'entrée d'un temple dédié à Apollon qui est demeuré inachevé, l'immense porte du temple d'Apollon impressionne et devient très prisée au coucher du soleil.
Le musée archéologique de Naxos situé sur les hauteurs de la ville possède une riche collection d'idoles cycladiques, et des poteries dont certaines datent du 3ème millénaire.

Les sites archéologiques de Naxos :

Les kouros : L'île de Naxos possède 3 kouros (statues d'hommes nus) dans 3 lieux différents.
Le kouros de Flério est dans une région arborée entre les petits villages de Kinidaros et Mélanes (lieu dit Myloi), il mesure 5,5 mètres de long, il est daté de 570 avant J.C, un autre Kouros est visible dans la même région il faut marcher quelques centaines de mètres pour le découvrir, il est assez détérioré mais impressionnant au niveau de sa taille. C'est de cette vallée de Flerio que part une canalisation creusée à l'époque antique (autour de 650 ans avant J.C) et qui approvisionnait la ville antique de Naxos près de Grotta, l'eau y coule toujours, peu spectaculaire mais cette construction de plus de 2500 ans fonctionne toujours. 
Le kouros d'Apollonas est situé sur les hauteurs avant d'arriver dans le village, un petit chemin y mène, le kouros est allongé au centre de la carrière d'où il a été extrait, il mesure 10 mètres et il est daté du 6ème siècle avant J.C. 
Le temple de Déméter : situé près du village de Sangri (Ano Sangri) le site est maintenant fléché et accessible même si la route n'est pas toujours dans un état parfait. Ce petit temple bien restauré date de 530 avant J.C, il a été utilisé comme église au 6ème siècle, un site agraire (Déméter est la déesse de l'agriculture et des moissons) dans un lieu bucolique avec à proximité une tentative de recréer une forêt de pins.

Les tours de Naxos :
Tour Della Rocca à Kourounochorio près de Mélanes, tour des Cocco près de Moni Faneromenis entre Galini et Apollonia dans le nord de l'île. 
tour de Bazeos (entre Sangri et Halki), tour Belonia (près de Glinado) : des tours encore bien conservées qui datent de la période vénitienne et sont de véritables petits châteaux forts, d'autres tours de cette même période sont visibles dans d'autres régions de l'île en plus ou moins bonne état.
Tour chimeros : une vieille tour de l'époque hellénistique (4ème siècle) située dans un lieu isolé loin de toute civilisation, une vue superbe sur les autres îles pour cette tour de Gué qui surveillait les mers au sud de Paros, pour les amateurs de routes défoncées et de lieux déserts.

Les villages traditionnels :
Koronos : un vieux village accroché à la montagne autour de vergers, c'était auparavant une région où était produit l'émeri, base des anciens abrasifs, maintenant le village somnole et semble en grande partie abandonné, ses ruelles sont paisibles livrées au soleil et aux vents.
Apollonas : un petit port isolé tout au nord est de l'île avec quelques tavernes et une petite plage, pour les amateurs de presque solitude, mais il est aussi possible d'y faire une halte pour un repas dans une de ces tavernes (ne pas oublier le kouros avant d'arriver au village).
Apiranthos : un vieux village d'origine crétoise crée au 17 et 18ème siècle à flan de montagne, vieilles ruelles pavées, passages voutés, maisons et balcons en marbre ou pierres du pays. Voir l'église Panagia tis Apiranthitissa.
Halki : situé dans la plaine de Traghea qui fût le lieu de refuge des Naxiens pendant les siècles troublés, l'ancien centre économique de l'île est maintenant un village un peu abandonné, vieilles demeures et petites places ombragées de platanes où se cachent encore de vieux cafés. Il demeure une région verdoyante, couverte de vergers et d'oliviers, souvenir d'une époque où les naxiens vivaient repliées sur leurs terres.
Filoti: Gros village aux maisons blanches qui vit principalement de l'agriculture, voir l'église Panagia tis Filotissas (18ème) et à quelques kilomètres le monastère de Fotodolis un des plus anciens de l'île de Naxos.

Les églises byzantines et monastères :
La Panagia Drosiani : en partant du village de Halki à quelques kilomètres sur votre droite (indiqué par un petit panneau, cette vieille église construite et rénovée en plusieurs siècles conserve en son cœur une partie très ancienne qui date du 6ème siècle et des fresques d'art byzantin du 6ème et 7ème siècles, à découvrir par tous les amateurs d'art.
Les anciennes églises du plateau de traghéa : de nombreuses petites églises dont certaines datent du 9ème au 12ème siècle sont disséminées dans la campagne, certaines méritent une visite en raison de leur style byzantin et des fresques dont elles sont couvertes, Agias Mamas entre Kato Potamia et Kato sagri, Agia Marina près de Filoti, Agios Eleftherios près de Ano Sangri.

les plages :
Naxos est réputée pour ses longues plages de sable.
Agios Georgios est située à proximité immédiate de Chora c'est une plage de sable agréable et bien protégée des vents.
Agios Prokopios une longue langue de sable située devant le village du même nom et qui continue hors du village vers le nord.
Agia Anna, un petit port avec une belle crique de sable.
Plaka, après Agia anna, une longue plage de plusieurs kilomètres, large, avec de petites dunes, quelques hôtels et restaurants permettent de profiter au mieux de cet endroit.
Mikri Viglia : une plage plus souvent exposé aux vents, parfaite pour les sports nautiques, dériveurs, planches à voile et kitsurf.
Kastraki : de chaque coté de ce minuscule village une plage presque déserte.
Aliko et Pirgaki, d'autres plages de sable accessibles sans aucune difficulté depuis la route et jusqu'à Agiassos par une route non asphaltée.
Quelques plages sur la côte sud-est mais isolées à partir de Moutsouna jusqu'à Psilis Amnos et devant le village d'Apollonas au nord est de l'île (moyen de locomotion indispensable).

Comment arriver à Naxos depuis la France et depuis la Grèce?

- Vols réguliers Paris Athènes puis vols intérieurs Athènes Naxos : vols quotidiens avec Air France et Aegean Airlines pour Paris Athènes.( attention vols intérieurs avec peu de disponibilité avions de 18 à 24 sièges)
- Vols charters Paris Mykonos ou Paris Santorin, Lyon Santorin, Nantes santorin puis bateau entre Santorin ou Mykonos et Naxos
- Vols réguliers Paris Athènes ou charters Paris Athènes (départs de province en saison touristique Lyon, Nantes, Toulouse, Marseille, Strasbourg, etc...) puis bateaux au départ du Pirée pour le port de Chora, petite capitale de l'île de Naxos. Différents bateaux sont possibles suivant les périodes et compagnies maritimes : highspeed ou ferrys.
- Nombreux bateaux entre les îles des Cyclades au départ du port de Chora à Naxos pour Mykonos, Santorin, Paros, Syros, Amorgos, etc... 

Nos possibilités de séjour sur l'île de Naxos :
Hôtels de diverses catégories (A, B, C) situés dans les différents villages de l'île : Chora, Agios Prokopios, Agia Anna, Pyrgaki et Kastraki principalement
Locations de studios et appartements à Chora, Agios Prokopios et Kastraki
Locations de maisons : non disponible à Naxos

Notre représentant à Naxos vous accueille à l'aéroport de Naxos ou au port de Chora pour vous transférer à votre hôtel ou à votre location, il peut aussi vous fournir une voiture en location et organise sur place des excursions à la journée pour la visite de l'île et des îles proches.

 

Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel