GUIDE TOURISTIQUE A DESTINATION DES ILES GRECQUES : VOYAGE SUR L'ILE D'ANDROS

DESCRIPTIF, GEOGRAPHIE DE L'ILE D'ANDROS:

L'île d'Andros est relativement grande avec une superficie de 380 km2. Elle est pratiquement coupée en deux dans sa longueur par une chaine montagneuse qui culmine aux monts Kouvara à 975 mètres, au Pélaton à 1003 mètres et au Profiti Ilias à 995 mètres. La route côtière longe la côte sud avant de traverser l'île entres les monts Kouvara et Gerakonas (760 mètres) pour rejoindre la capitale de l'île Chora située sur la côte est de l'île. Les principaux villages sont répartis autour de ces deux montagnes d'où surgissent beaucoup de sources. L'île est relativement boisée et fertile par rapport à ses voisines cycladiques, il y a plusieurs sources sur l'île car l'hiver elle reçoit les pluies du nord comme la montagne du Pelion qui est relativement proche. En grande partie vallonnée avec quelques forêts (de tailles réduites), elle est un peu différente des autres îles des Cyclades plus rocailleuses et souvent moins fertiles, l'agriculture produit principalement du vin, des olives, des produits maraichers et des fruits. Le tourisme reste en majorité grec car l'île est proche du continent et de l'attique ( port de Rafina sur la cote est), si bien que dès les beaux jours les Athéniens viennent y passer leurs fins de semaine. Elle est relativement peu peuplée avec autour de 9000 habitants dont beaucoup sont présents surtout l'été, l'hiver l'île est presque vidée de ses habitants. 
Les habitants d'Andros sont principalement des marins car, dès le 18ème siècle, beaucoup de paysans afin d'éviter des impositions trop importantes du potentat turc se sont tournés vers la mer. Quelqu'uns ont réussi et sont devenus armateurs (familles Goulandris et Embirikos par exemple) et la ville de Chora a vu fleurir au 19ème beaucoup de maisons néo classiques. Ces habitations donnent un certain charme à ce gros bourg assoupi sur un éperon rocher devant la mer.
L'activité touristique s'est développée sur la côte sud car, sauf autour de Chora, il y a entre Gavrion et Batsi plusieurs belles plages de sable et surtout, elles sont protégées des vents du nord (meltem qui l'étéproduit sur la cote nord des vagues importantes).

MYTHOLOGIE, HISTOIRE DE L'ILE D'ANDROS :

Proche de l'attique, l'île a sans doute été occupée depuis le néolithique mais il n'y a que peu de traces tangibles de cette période. Les premiers habitants auraient été des cariens, ils auraient eu des relations commerciales avec les phéniciens et les minoens. Les minoens les auraient repoussé vers le continent, les mycéniens et les doriens également. Ils se seraient installés ultérieurement vers le nord des côtes ioniennes (la Carie). Les premières certitudes d'occupation date d'environ 1000 avant J.C avec l'installation de Ioniens, sans doute que ceux-ci utilisaient l'île comme port d'attache et point d'eaux pour leurs bateaux de commerce qui traversaient la mer Égée. Ce commerce entre les villes des côtes grecques de l'est (Halicarnasse, Ephèse, etc... maintenant la côte turque) et la Grèce continentale (attique, Péloponnèse, Eubée villes anciennes autour de Volos, etc...) existe depuis l'époque cycladique. 
Elle est colonisée par Erétria en Eubée au 8ème siècle avant J.C, la ville principale est Paleopoli au sud ouest de Batsi. Puis l'île prend son autonomie et crée des villes comptoirs jusqu'en Halkidiki au 7ème siècle avant J.C (Acanthos, Sane, Stagire) et Argilos en Thrace tout au nord de la Grèce. C'est une période de relative prospérité pour l'île et ces temps durent jusqu'au 4ème siècle avant J.C. Pendant cette période, elle participe aux guerres médiques et prend partie pour les Perses et le roi Xerxès. Elle lui fournit des navires (sans doute pour éviter la main mise d'Athènes toute proche) mais malheureusement pour andros les Athéniens et leurs alliés sortent vainqueurs et imposent un tribut à l'île, membre de la ligue de Délos par obligation elle se range du côté de Spartes pendant les guerres du Péloponnèse.
Pendant les périodes suivantes, elle passe sous domination des macédoniens puis prise et pillée par les romains, avant de faire partie l'empire byzantin. A cette période elle connait plusieurs pillages suivant les fortunes diverses de l'empire byzantin mais connait malgré tout un certain essor. Au 11ème siècle, elle devient un important centre d'élevage de vers à soie dans la plaine de la Messaria (village qui était jusqu'au 19ème siècle la capitale de l'île, plaine située au sud de la capitale actuelle Chora). Cette activité durera jusqu'au 19ème siècle et s'arrêta lorsqu'une épidémie tua les vers dans leurs cocons.
En 1125 elle fût détruite par une flotte vénitienne de retour des croisades et occupée par des armées sicilo-normandes puis en 1204 elle devint vénitienne sous le contrôle du duché de Naxos.
Suite aux différentes expéditions et pillages de barberousse, l'île devient ottomane en 1538, mais la présence ottomane était en réalité réduite et les maîtres vénitiens payaient un tribut annuel pour conserver leurs positions. Elle se souleva en 1821 contre les turcs et devint indépendante avec l'avènement du nouvel état grec (proclamé en 1830).

A DECOUVRIR SUR L'ILE D'ANDROS :

Les villages de l'île
- Andros : la petite capitale de l'île a été édifiée sur les restes du port et de la forteresse bâtie par les vénitiens. Il reste quelques traces de la forteresse et des murailles. La ville date principalement du 19ème siècle lorsque de nombreux habitants sont devenus marins et que plusieurs armateurs ont construits leurs belles demeures sur l'éperon rocheux derrière le Kastro vénitien. Le village est de style cycladique avec ses maisons blanches et ses ruelles dans le vieux quartier autour de la place principale (place Kairis) et il conserve beaucoup de maisons de cette époque d'enrichissement grâce au commerce maritime au 19ème et début du 20ème siècle. La ville possède quelques musées dont un musée archéologique crée grâce à l'aide de la fondation Goulandris (grande famille d'armateurs) qui mérite une visite ne serait-ce que pour sa statue de L'Hermes d'Andros du 2ème siècle avant J.C trouvée sur le site de Paléopoli.


- Messaria : l'ancienne capitale de l'île (18 et 19ème siècles) située dans l'arrière pays possède encore quelques traces de son passé : le château de la famille Kairis (héros de la guerre d'indépendance de 1821), l'église des Taxiarches construite par Emmanuel Commène empereur byzantin entre 1143 et 1180, mais aussi de la même période l'église de la dormition à Messathouri et le monastère Pantokrantou près de Falika (fondée en 961 par Nicéphore Phocas). 
- Batsi : petit port de la côte ouest de l'île situé au fond d'une belle rade avec une plage de sable. C'est la petite station balnéaire de l'île où viennent les grecs en fin de semaine, avec quelques hôtels et locations, des restaurants et bars au bord de la mer.


- Apikia et Stenies : villages situés sur des collines boisées près de Chora avec des sources qui sont exploitées et commercialisées (Sariza). Ces villages verdoyants possèdent de belles maisons de marins et d'armateurs, et permettent de belles promenades dans une nature étonnante pour les îles des Cyclades connues habituellement pour leur aridité.


- Episkopio : situé près de Khorthi, ce village de montagne qui devient de plus en plus désert conserve quelques bâtisses (pigeonniers, vieux moulins, fontaines etc...).

Églises et monastères :
- Monastère Pantokrantou près de Falika (fondée en 961 par Nicéphore Phocas qui devint par la suite empereur de Byzance) un ensemble fortifié important situé au dessus de la plaine de Messaria avec une belle vue sur l'île. 
- Monastère Zoodochos Pigi (la source de vie) situé au dessus du port de Batsi, fût édifié au 14ème siècle, l'église possède des icônes et quelques morceaux de fresques des 14 et 16ème siècles.

Autres curiosités :
- Le village de Menites situé dans une petite vallée verdoyante avec ses fontaines en marbre à têtes de lions.
- Les anciennes tours : Agios Pétros (Saint Pierre) tour hellénistique 3ème siècle avant J.C, elle est encore en bonne état (comme celle de l'île d'Ikaria) et elle est située au dessus de Gavrion.
- Des tours de l'époque vénitienne sont visibles principalement entre Chora et Khorthi (au sud est de l'île) ainsi qu'une vieille forteresse (Palaiokastro) construite entre 1207 et 1233 sur un plateau rocheux par les vénitiens
- Palaiopoli : la ville antique construite en bord de mer à partir de 700 avant J.C a été détruite en partie par un tremblement de terre au 4ème siècle, mais elle était encore au 10ème siècle après J.C une ville habitée et relativement prospère. Les raids des pirates obligent les habitants à partir vers l'intérieur de l'île (Messaria) les vestiges antiques sont disséminés à flan de colline et un petit musée permet de voir les quelques restes non emportés par les razzias des époques passées et récentes.
plages

- L'île d'Andros possède beaucoup de plages principalement de sables.
Sur la côte ouest : Agios Petros, Psili Amnos, Batsi, Kipri, Halkolimenia.
Sur la côte est : Khorthi, Nimborio et Paraporti (une de chaque coté de Chora) Ghialia proche de Sténies.

Comment arriver à Andros depuis la France et depuis la Grèce?

- Vols réguliers Paris Athènes : vols quotidiens avec Air France et Aegean Airlines pour Paris Athènes puis ferrys entre Rafina et Gavrion à Andros.
- Vols réguliers Paris - Athènes ou charters Paris - Athènes (départs de province en saison touristique Lyon, Nantes, Toulouse, Marseille, Strasbourg, etc...) puis bateaux au départ de Rafina pour le port de Gavrion à Andros. Différents bateaux sont possibles suivant les périodes et compagnies maritimes : highspeed ou ferrys.
- Nombreux bateaux entre les îles des Cyclades au départ du port de Gavrion à Andros pour Tinos, Mykonos, Syros, Naxos, Paros, etc... 

Nos possibilités de séjour sur l'île de Andros :
Hôtels de diverses catégories (A, B, C) situés dans les différents villages de l'île : Gavrion, Batsi, Chora.
Locations de studios et appartements à Gavrion et Chora.
Locations de maisons : non disponible à Andros.

Notre représentant à Andros vous accueille au port de Gavrion à Andros pour vous transférer à votre hôtel ou à votre location.


Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel