île de Mykonos, fiche touristique découverte de l'île

  séjour à Mykonos

 combinés d'îles avec Mykonos au départ d'Athènes 


DESCRIPTIF, GEOGRAPHIE DE L'ILE DE MYKONOS :

La petite île de Mykonos est connue dans le monde entier depuis les années 1950 lorsque les premiers touristes sont venus admirer le petit port typique des Cyclades, et à proximité, le site de Délos.
Mykonos a toujours été une île pauvre dont les habitants vivaient de la pêche et de quelques maigres champs, mais aussi de commerce maritime et de la construction de bateaux. L'arrivée du tourisme à partir des années 50 a totalement changé les activités habituelles de l'île, les habitants se sont tournés vers le nouvel eldorado et la prospérité (hôtels, restaurants, excursions, locations de voitures, etc...), mais l'île a été protégée au niveau des constructions et a conservé son caractère cycladique. Il faut savoir qu'il y a pas de véritable source dans l'île de Mykonos, l'eau est principalement dessalée (ou arrive par bateaux citernes) et donc impropre à la consommation, un petit réservoir a été construit vers la baie de Ftelia mais il ne permet pas de fournir toute la population touristique qui arrive sur l'île en eau de qualité.


L'île est relativement petite (84 km2), presque totalement aride, les côtes en sont extraordinairement découpées et rocheuses avec des baies profondes de sable blond, c'est aussi cela qui a fait la renommée de l'île de Mykonos (plages de Kalafati, Agia Anna, Kalo Livadi, Elia, Agrari, super Paradise, Paradise, Paranga, Platis Yalos, Psarou, Ornos, Agios Ioannis, Agios Stéfanos), elles sont majoritairement sur la côte sud de l'île et protégées le plus souvent du vent du nord le meltem, mais pas de tous les vents de l'Égée.

MYTHOLOGIE, HISTOIRE DE L'ILE DE MYKONOS :

La mythologie précise que c'est sur cette île de Mykonos que Herakles aurait tué les géants et que les rochers nombreux autour de l'île seraient leurs corps, peut-être une manière de préciser que cette île n'est qu'un ensemble d'immenses rochers.
L'île de Mykonos n'a pas joué de rôle pendant l'antiquité au contraire de sa proche voisine Délos.
Habitée par des Ioniens, elle était sans doute un port actif pour les pèlerins qui venaient sur l'île de Délos (déjà une activité que l'on pourrait appeler touristique). Le port antique était situé au même endroit que la ville actuelle et n'en reste donc rien, une 2ème ville était située à l'intérieur des terres au lieu dit Palékastro, il demeure quelques ruines de murs mais peu parlants près d'un couvent du 17ème siècle.
Elle était donc principalement pendant la période antique sous la domination athénienne (ligue de Délos) et devait fournir des marins à la flotte grecque. Elle tomba ensuite entre les mains des macédoniens puis des romains et devînt membre de l'empire byzantin lors de la séparation de l'empire romain en orient et occident. 


La destruction du site de Délos en 88 puis en 69 avant J.C a supprimé l'importance de l'île de Mykonos qui n'était plus qu'un rocher et une escale pour les marins de la mer Égée. La ville fût détruite puis conquise par les vénitiens en 1207, puis pillée par Barberousse et tomba enfin sous domination turque en 1537. Les marins de Mykonos devinrent pirates puis reprirent leur activité commerciale à travers la méditerranée. Son importante flotte marchande aida la révolution grecque de 1821. Pendant cette guerre les mykoniotes repoussèrent les turcs qui voulaient s'emparer à nouveau de l'île en 1822, (l'héroïne locale Manto Mavrogénous organisa la résistance et fît repousser l'attaque, elle devînt une icône de la résistance grecque au même titre que la « Bouboulina » à Spetses) l'île fût définitivement libérée en 1830 mais elle était ruinée et sa flotte détruite, et il lui fallut plus d'un siècle pour retrouver un peu de prospérité. 

A DECOUVRIR SUR L'ILE DE MYKONOS :

Chora est à visiter de préférence le matin, lorsque les fêtards sont partis se coucher et que la ville se réveille doucement, à ces heures là, les Mykoniotes vaquent à leurs activités, de plus la lumière est plus douce. Le petit port de Mykonos (Chora) est typique des îles des Cyclades avec ses maisons blanchies à la chaux, aux balcons et volets de bois verts, bleus et rouges, violets, etc... ses ruelles étroites et tortueuses pour se protéger des vents violents, ses nombreuses petites chapelles aux dômes bleus ou rouges cachées sur de minuscules placettes ou dans le recoin d'une rue, l'île aurait paraît-il plus de 400 églises et chapelles dont une grande partie au cœur de Chora, voir la fameuse Paraportiani située derrière le vieux port aux formes blanches et arrondies comme usées par les vents.


Le quartier de Venise (accroché aux rochers et fouetté par les vents et les embruns dont les balcons de bois surplombent la mer. Maintenant la majorité de ces maisons de la petite Venise sont des bars où la fête commence le soir et ne se termine qu'au bout de la nuit. Sa réputation d'île de la fête n'est pas usurpée mais il faut aussi savoir qu'elle s'adresse à toutes les clientèles et pas seulement à la clientèle Gay, et, tous les touristes viennent ou peuvent venir à Mykonos souvent pour des raisons totalement différentes : la qualité des hôtels en bord de mer dont quelques uns avec spa ou thalasso, les très belles plages de sable, le site archéologique majeur de Délos, la beauté simple des maisons et rues de Chora, chacun trouve son compte, de la tranquillité d'un hôtel en bord de plage loin de Chora à la vie trépidante de la nuit dans les quelques rues animées de la petite ville ou à la discothèque géante l'été sur la plage de Superparadise. Et puis hors la haute saison de juillet et août, l'île retrouve sa sérénité et son grand calme qui conviendra aux amateurs des îles grecques.


La petite ville possède quelques musées : musée archéologique, musée maritime, musée populaire, et une petite église du 15ème siècle (Saint Georges).
Village d'Ano Méra : il est situé au centre de l'île et vous pourrez y visiter un petit monastère (Panagia Tourliani) entouré de hauts murs et dont l'église date du 15ème siècle. La grande place du village, rectangulaire, est entourée de cafés et restaurants où beaucoup de grecs de Mykonos viennent manger, une animation le soir plus traditionnelle que celles des stations balnéaires et de la Chora avec ses restaurants uniquement touristiques. Vous pourrez certains soirs y déguster les fameux loukoumades (beignets au miel)
Les nombreuses plages sont le plus souvent organisés avec transats et parasols, activités nautiques diverses, clubs de plongée, mais toujours libres d'accès, car il n'y a pas de plages privées en Grèce : plages de Kalafati, Agia Anna, Kalo Livadi, Elia, Agrari, super Paradise, Paradise, Paranga, Platis Yalos, Psarou, Ornos, Agios Ioannis, Agios Stéfanos, etc...

Sur le site de Délos, le sanctuaire d'Apollon :
Accessible depuis le port de Mykonos le matin par caïques (retour en début d'après-midi car l'île de Délos est interdite ensuite aux visites).
Délos est un des sites archéologiques les plus connus de Grèce et un des principaux des Cyclades elle était l'île sacrée d'Apollon, la tradition mythologique y fait naître Apollon et Artémis (leur mère Leto, y aurait fuit la colère d'Hera). L'île de Délos aurait été habitée depuis 3000 ans avant J.C et à l'époque minoenne et mycénienne elle était un port d'escale important pour les navires à voiles et rames qui faisaient des arrêts réguliers. C'est de cette époque que date le premier sanctuaire, repris par les colons ioniens aux environs de 1000 avant J.C qui apportent le culte d'Apollon. Délos devient depuis cette date un centre religieux et politique qui ne s'arrêtera qu'en 69 avant J.C lors de sa destruction presque définitive. 
A partir du 6ème siècle avant J.C, les athéniens entrent dans la ligue de l'amphictyonie, c'est à cette période, en 540 avant J.C que Délos est purifié et son sol déclaré sacré et les tombes vidées. Lorsque qu'Athènes devient hégémonique les trésors de Délos font emportés à Athènes (454 avant J.C) et une grande purification a lieu, puis en 426 une nouvelle grande purification suite à une importante épidémie, tous les ossements furent emportés sur l'île de Rhénia et aucun être dorénavant ne devait naitre et mourir sur Délos. En 478 est organisée la ligue de Délos (alliance militaire) qui consacre la mainmise d'Athènes sur une grande partie de la Grèce. En 88 avant J.C, l'île fût mise à sac par les armées de Mithridate VI et 20 000 habitants massacrés (sur environ 30 000), une nouvelle destruction due aux pirates en 69 avant J.C acheva définitivement le culte d'Apollon à Délos. Les derniers habitants et le culte survivent, puis les Dieux grecs perdent leur Aura avec l'arrivée du christianisme, quelques temples deviennent des églises, puis l'île est abandonnée au 7ème siècle. Délos est demeurée quasiment inhabitée pendant plusieurs siècles et devient un repaire de pirates. Ce n'est qu'au 15ème siècle de notre ère que des voyageurs redécouvrent les ruines et en 1872 que l'école française d'archéologie effectue des fouilles systématiques.

Le site s'étend sur une grande part de la surface de l'île :
Du port antique et sacré vous pourrez visiter principalement :
- la voie des processions
- le sanctuaire d'Apollon
- agora des italiens
- le quartier des lions
- la maison du lac
- le musée archéologique
- le théâtre
- les maisons (maison du trident, maison d'Hermès, maison des masques, maison des dauphins)
les sanctuaires des dieux étrangers (dieux syriens, dieux égyptiens )

Comment arriver à Mykonos depuis la France et depuis la Grèce?

- Vols réguliers Paris Athènes puis vols intérieurs Athènes Mykonos : vols quotidiens Air France ou Aegean Airlines pour le Paris Athènes.
- Vols charters Paris Mykonos.
- Vols réguliers Paris Athènes ou charters Paris Athènes (départs de province en saison touristique Lyon, Nantes, Toulouse, Marseille, Strasbourg, etc...).
Puis bateaux au départ du Pirée pour le port de Chora Mykonos situé à environ deux kilomètres de la capitale Chora. Différents bateaux possibles suivant les périodes et compagnies maritimes : highspeed, ferrys.
- Nombreux bateaux entre les îles des Cyclades au départ du port de Chora pour Ios, Santorin, Paros, Naxos, Folégandros, Syros, Amorgos, Tinos, etc... 

Nos possibilités de séjour sur l'île de Mykonos :
Hôtels de diverses catégories (Luxe, A, B, C) situés dans les différents villages balnéaires de l'île, Chora, Agios stéphanos, agios Ioannis, Platy gialos et à proximité des plages de Kalafati, Paranga, Kalo livadi.
Locations de studios et appartements.
Locations de maisons : non disponible à Mykonos.

Notre représentant à Mykonos vous accueille à l'aéroport ou au port de Chora pour vous transférer à votre hôtel ou à votre location, il peut aussi vous fournir une voiture en location et organise sur place des excursions à la journée pour découvrir Délos et les îles proches.

Découvrez nos voyages sur les îles des Cyclades


Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel