Géographie de l'Île de Skiathos

Elle fait partie du petit archipel des Sporades (les îles éparpillées nom qui a donné en français sporadiques). L'île de Skiathos est située à l'est de la presqu'île du Pelion, sa superficie est de 60 km2 et le plus haut sommet culmine à 438 mètres d'altitude. Sa situation proche du Pélion dont les montagnes sont relativement hautes (jusqu'à 1650 mètres) et reçoivent beaucoup de pluies l'hiver et même de la neige (pistes de ski) fait de Skiathos une île verte, très fleurie au printemps et elle est assez boisée sur la plus grande partie de sa surface avec des pins parasols, des peupliers, des châtaigniers, des arbousiers, des citronniers, et des oliviers (environ 600 000). L'olivier et ses produits demeure la source principale de revenus de l'île avec le tourisme qui s'est développé depuis environ 40 ans, à l'origine avec des touristes fortunés, puis depuis 25 ans avec des vols charters en provenance des pays nordiques principalement. Les 4000 habitants vivent principalement dans le petit port de Skiathos situé sur une colline. Ses liaisons par bateau depuis le continent (Volos et Agios Konstantinos) ainsi qu'avec les îles des Sporades d'Alonissos et de Skopelos permettent de combiner agréablement ces 3 îles différentes.
De nombreuses et belles plages de sable souvent abritées du soleil grâce à des pins parasols sur environ 30 km au sud de la ville de Skiathos, une mer limpide, des hôtels de toutes catégories, une ville à la vie nocturne animée (surtout au mois d'août) sont les moteurs de l'industrie touristique de l'île de Skiathos. De beaux chemins de randonnées traversent l'île et permettent d'avoir une vision différente de Skiathos.

Mythologie, histoire de l'Île de Skiathos

Dans l'antiquité l'île de Skiathos n'a pas eu d'importance stratégique ou culturelle, elle était sans doute un comptoir et un port de mouillage pour les navires en provenance des sites antiques de la région de Volos et du nord de la Grèce. On sait peu de choses sur les premiers peuples qui l'habitèrent, elle aurait été conquise par les ioniens et les habitants de Chalkis en Eubée. Lors des guerres médiques contre les perses elle devient membre de la confédération athénienne, ligue de Délos. Elle devait être pauvre car elle payait un tribut inférieur aux autres îles comme Skopelos de 17 fois moins élevé. La conquête de la Grèce et son unification par Philippe de Macédoine (père d'Alexandre le Grand) l'a fait macédonienne (338 avant J.C) puis après la mort d'Alexandre et le découpage de son empire, elle passe aux mains des Ptolémée et enfin elle devient romaine (en 200 avant J.C, les romains trouvent une île rasée par les précédents occupants afin de laisser le moins de richesses aux envahisseurs). En 42 avant J.C, l'empereur romain Marc Antoine offre l'île à Athènes mais il fallut attendre l'empereur Hadrien en 128 après J.C pour quelle devienne indépendante.
La séparation de l'empire romain en occident et orient la fait devenir byzantine, en 530 elle devient siège épiscopal (couvent de Aghia Sophia près de Tourlos), à la prise de Constantinople par les croisés. Elle appartient à la famille des Ghisi de 1207 à 1454 et aux vénitiens. Elle est mise à sac par Barberousse en 1537 et un an plus tard les turcs s'en emparent et resteront sur l'île jusqu'au début du 19ème siècle.
Pendant la guerre d'indépendance de 1821, elle participe à la guerre avec ses bateaux, elle est libérée en 1823 et devient membre du nouvel état Grec.
Les habitants qui vivaient depuis le moyen âge dans la citadelle du Kastro à l'extrême nord ouest de l'île abandonnent cette ville et fondent la nouvelle ville de Skiathos sur les ruines de la ville antique.
L'écrivain Papadiamantis est né dans cette ville en 1851, c'est l'auteur le plus célèbre des lettres grecques du 19ème (100 romans environ).

A découvrir lors d'un voyage sur l'Île de Skiathos

  • La ville de Skiathos : la ville a été construite en 1829 sur les fondations de la cité antique après l'abandon du Kastro (byzantin, vénitien et turc) à la libération de l'île. La vieille ville aux maisons couvertes de tuiles rouges, est située entre l'îlot de Bourtzi, recouvert de pins dans lequel il existe quelques vestiges d'une fortification vénitienne, et le marché aux poissons. Cafés, tavernes, restaurants se côtoient le long des quais et derrière la colline on trouve des ruelles étroites et sinueuses avec l'église d'Agios Nikolaos. Il est possible de visiter la maison de l'écrivain Papadiamantis qui a évoqué son île de Skiathos dans ses romans. Des caïques partent du port pour accéder à la grotte bleue, à la plage de Lalaria et au Kastro.
  • Le Kastro : la vieille ville d'avant la guerre de libération de 1821 domine la mer sur une presqu'île rocheuse. Il reste encore une partie des remparts, les ruines de quelques unes des 300 maisons et 3 des 30 églises qui existaient à l'origine dans le Kastro (Agios Christos du 17ème). L'île fût dévastée par Barberousse avant la conquête turc, le pirate avec une flotte de pirates algériens et tunisiens sema la terreur en méditerranée et conquit l'île en 1538, il fît tuer des centaines de personnes et vendit 3800 habitants de l'île comme esclaves.
  • Monastères : dans l'île les deux principaux monastères sont Evangelistria et Kounistria.
  • Evangelistria est un monastère récent construit au 18ème (1775) par des moines du mont Athos, il est situé à mi-chemin entre la ville de Skiathos et le Kastro. Situé 400 mètres au dessus de la mer, il servait de refuge et de lieu de rassemblement pendant les luttes pour l'indépendance, c'est une des raisons pour laquelle beaucoup de grecs viennent le visiter.
  • Kounistria : le moine qui fît construire ce monastère au 17ème siècle avait trouvé une icône dite miraculeuse dans un arbre proche. Cette icône est maintenant conservée à l'église Trion Ierarchon dans la ville de Skiathos. Il est situé sur les hauteurs au sud ouest de l'île. On peut apercevoir les monts du Pélion de l'autre coté du détroit. Par une route plus au nord, il est possible de rejoindre le monastère de Kechria qui possède des fresques de 1745.
  • Les plages sont nombreuses sur la côte est de l'île Plakes, Kochyli, Megali Aamnos, Elia, Kanapitsa, Koukounaries, Lalaria (en caïque).

 

Comment arriver à Skiathos depuis la France et depuis la Grèce ?

  • Vols réguliers quotidiens Paris - Athènes sur les compagnies Aegean Airlines, Air France puis vols intérieurs Athènes - Skiathos compagnie Olympic Air (attention peu de vols en correspondance, il sera sans doute nécessaire de passer une nuit à Athènes).
  • Ou ferrys Agios Konstantinos - Skiathos ou Volos - Skiathos (en correspondance avec des bus au départ d'Athènes).
  • Charters Paris - Athènes (départs de province en saison touristique : Lyon, Nantes, Toulouse, Marseille, Strasbourg, etc...) puis bateaux au départ de Volos ou Agios Konstantinos - Skiathos pour le port de Skiathos, capitale de l'île.
  • Différents bateaux possibles suivant les périodes et compagnies maritimes : highspeed et ferrys.
  • Nombreux bateaux entre les îles des Sporades au départ du port de Skiathos pour Skopelos et Alonissos.

 

Nos possibilités de séjour sur l'île de Skiathos

Hôtels de diverses catégories (Luxe, A, B, C) situés dans les différents villages de l'île : Chora Skiathos, et proche des plages comme Agios Paraskevi et Kanalipsa.
Locations de studios et appartements.
Location de maisons : non disponible à Skiathos.

Notre représentant à Skiathos vous accueille à l'aéroport ou au port pour vous transférer à votre hôtel ou votre location, il peut aussi vous fournir une voiture en location.


Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel