amorgos village chora

notre fiche touristique de l'île d'Amorgos

voyage à Amorgos

voyage Amorgos Santorin

Géographie de l'Île d'Amorgos

Située à l'extrême est de l'archipel des Cyclades, l'île est un peu isolée sauf au cœur de l'été lorsque plusieurs ferrys y accostent dans la semaine. Elle est toute en longueur, étroite (elle me mesure qu'environ 6 km de large) et d'une superficie de 121 km2, montagneuse avec quelques sommets autour des 700 et 800 mètres, surtout entre Chora et Aigiali, la partie sud est (vers Arkessini) est moins montagneuse. La route principale qui relie les deux ports, Katapola et Aigiali, en passant à proximité de la petite capitale Chora est asphaltée depuis quelques années seulement. Elle est peuplée d'environ 2000 habitants qui vivaient avant les années 1990 de pêche, de l'élevage de chèvres et moutons et de quelques arpents de terre cultivable. La vie y était donc très traditionnelle et c'est sans doute ce qui a plu à Luc Besson en 1987 pour les premières images de son film "le grand bleu". Cette île a peu de ressources en eau, l'eau vient du continent par bateaux citernes, elle est donc chère et rare, surtout que maintenant beaucoup de visiteurs viennent en été (l'effet grand bleu) lorsque l'eau manque le plus. Les hôtels et locations ont donc des prix en conséquence car les touristes sont de grands consommateurs d'eau et ne se doutent pas la plupart du temps des difficultés de ces îles arides pour leur fournir leurs rations quotidiennes d'eau..

Mythologie, hostoire de l'Île d'Amorgos

L'île d'Amorgos était déjà habitée au néolithique (pointes de flèches en obsidienne datées de 4500 avant J.C). Lors des siècles suivant, elle fait partie de la civilisation cycladique au même titre que Naxos (3200 à 2000 avant J.C) une douzaine de sites avec maisons et nécropoles ont été inventoriées sur l'île, elle produit à cette époque beaucoup d'idoles cycladiques (voir principalement au musée archéologique et au musée Goulandris à Athènes). Elle est ensuite dans la sphère minoenne et mycénienne avant d'entrer dans les siècles obscurs et la période Archaïque où 3 villes états se partagent l'île : Egiali, Minoa et Arkenissi.
Elle devient ensuite vassale de Naxos puis de Samos et fait partie avec Athènes de la ligue de Délos (490 avant J.C).

Elle fait partie de l'empire romain puis de l'empire Byzantin. Les pirateries et les raids la ruinent et elle est pratiquement désertée jusqu'au 11ème siècle et l'édification du monastère Chozoviotissa où les dignitaires  byzantins expédient les exilés.
Annexé comme Naxos par les vénitiens en 1207, l'île passe de mains en mains pendant quelques siècles au gré de la fantaisie des vénitiens et des empereurs byzantins.
L'île est dévastée par le pirate Barberousse en 1537 et occupée par les ottomans jusqu'à la guerre d'indépendance qui débute en 1821.
Elle est libérée en 1832 et devient membre de l'état grec moderne.

A découvrir sur l'Île d'Amorgos

- Chora : la petite capitale est l'archétype du village grec, située au pied d'un rocher surmontée d'un vieux château féodal vénitien construit en 1290, le village est situé à environ 320 mètres d'altitude afin d'être le moins visible possible de la mer. Il est en grande partie bien conservé avec ses maisons blanches, ses placettes et ses petites chapelles, un ensemble de maisons blanchies à la chaux, sur lesquelles ressortent les pots de fleurs multicolores et les maigres arbustes fleuris au printemps.


- Katapola : c'est un des 2 ports de l'île, le plus proche de Chora (4 km). Il est situé dans une large baie avec des petites plages de sable, quelques restaurants cafés, et locations de studios. La volonté de continuer pendant plus de 20 ans à entretenir l'esprit grand bleu avec passage de film et musique n'en fait pas un petit « lourdes moderne » mais n'en fait pas non plus une station à la mode.
- Aigiali : le 2ème port de l'île est situé à 12 km de Chora, route vertigineuse à flan de montagne. Le petit village situé le long de la baie possède quelques tavernes et cafés, sa plage de sable au fond de l'anse est agréable, c'est aussi une des plus belle plage de l'île. Aux alentours quelques belles criques sont aussi possibles comme Levrossos et Psili Amnos.

ile amorgos plage aegiali


- Landaga et Potamos, deux villages traditionnels situés sur les hauteurs au dessus d'Aigiali. Ces villages sont peu animés mais ont conservé leurs vielles maisons couvertes de bougainvilliers et leurs rues en escaliers, ces deux villages sont des points de départs de randonnées à travers les hauts plateaux de l'île et des vues impressionnantes sur les falaises de la côte sud est.

- proche Chora

Monastère Chozoviotissa : construit et accroché au milieu d'une falaise rougeâtre de 300 mètres, la vue est époustouflante. Un chemin piétonnier part de Chora et un autre du pied de la falaise (par la route qui va vers les criques de Kambi et de Agia Anna). Attention ouverture le matin et prenez-soins d'être habité suivant la coutume pour entrer dans le monastère. Il a été édifié en 1088 sur les lieux où des moines vénéraient la vierge depuis 1017. Ce monastère millénaire, blanc et éclatant sur son rocher, à l'intérieur étroit serré entre son mur d'enceinte et la falaise contient des manuscrits, des icônes dont la fameuse Panagia enchâssée dans une parure d'argent. Essayez de visiter le lieu hors de la haute saison touristique afin d'avoir le plaisir d'être remercié de votre passage par un verre d'eau et un loukoum offert par les moines de service, il n'est pas certain qu'il fasse le même accueil en août.

amorgos monastère chozoviotissa

- Les villages du sud ouest : La région de Kato Méria avec les villages de Arkenissi et Kolofana, quelques petits bourgs agricoles dans cette région moins inhospitalière et aride que l'est de l'île.
- A découvrir une tour hellénistique (Agia Triada) entre Arkenissi et Kolofana).
- Quelques plages Mourou, Ammoudi, Kalotaritisas, il est prudent d'avoir un véhicule afin accéder à ces plages excentrées aux routes souvent non asphaltées..

Remarque sur Amorgos :

L'île est très connue des Français suite au fameux film « le grand bleu » qui commence par un très court passage de quelques minutes à Amorgos. Peut-être quelques personnes ont-elles espérer surfer sur cette vague « grand bleu » pour faire des affaires il y a quelques années après la sortie du film? Ont-ils un peu surestimé les possibilités qu'elle offrait? L'île a été prise dans ce tourbillon alors qu'elle ne possède pas les infrastructures touristiques pour faire face. L'île est belle, rocheuse et escarpée, avec une belle plage de sable à Aigiali et quelques autres autour de Katapola, la vieille ville de Chora est un village traditionnel grec bien conservé et le petit monastère de Chozoviotissa est dans un site splendide. Les chemins muletiers encore entretenus permettent d'effectuer de belles randonnées, mais elle ne peut pas offrir davantage et, de plus, il est nécessaire de réserver longtemps à l'avance car les hôtels dignes de ce nom sont peu nombreux.

Comment arriver à Amorgos depuis la France et depuis la Grèce ?

- Vols réguliers Paris Athènes, vols quotidiens Aegean Airlines ou Air France, puis ferry Pirée Amorgos avec parfois nuit à Athènes obligatoire.
- Vols charters Paris Mykonos puis bateaux Mykonos - Amorgos (Via Naxos le plus souvent) avec nuit à Mykonos obligatoire ( en fonction des horaires des vols et des bateaux).
- Vols réguliers Paris Athènes ou charters Paris Athènes (départs de province en saison touristique Lyon, Nantes, Toulouse, Marseille, Strasbourg, etc...) puis bateaux au départ du Pirée pour le port d'Aegiali ou Katapola. Différents bateaux possibles suivant les périodes et compagnies maritimes : highspeed, ferrys.

- Bateaux entre les îles des Cyclades au départ du port de Katapola ou Aegiali pour Naxos, Paros, Santorin.

Nos possibilités de séjour sur l'île d'Amorgos :

Hôtels de diverses catégories (B, C) situés dans les différents villages de l'île : Aegiali ou Katapola.
Locations de studios et appartements : a Aegiali ou Katapola.
Locations de maisons : non disponible à Amorgos.

Notre représentant à Amorgos vous accueille au port d'Aegiali ou de Katapola pour vous transférer à votre hôtel ou à votre location, il peut aussi vous fournir une voiture en location depuis le port d'Aegiali.

découvrez nos voyages sur les îles des cyclades


Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel