Autotour avec Olympie

                                                            Circuit organisé avec Olympie

GUIDE TOURISTIQUE A DESTINATION DU PELOPONNESE : VOYAGE  SUR  LA COTE OUEST

L'Elia et la côte est de Kyparissia à Patras offre une région plus douce et très verte aux nombreuses terres agricoles, elle possède de longues et belles plages de sable dont la plupart sont protégées et dont les rivages sont non constructibles. Il ne faut pas manquer de visiter le merveilleux site archéologique d'Olympie et son musée mais aussi partir à l'intérieur du pays aux multiples petits villages de montagne(Dinitsana, Langadia, Karyténa, Stemnitsa)

 Histoire et visite d’Olympie

site archéologique olympie peloponnèse Grece

 

Histoire et mythologie : Comme souvent en Grèce la mythologie recouvre les origines, le mythe dit que le roi de cette région de Grèce nommée l’Elide (Oenomaos) mourrait de la main de son gendre, comme il avait une fille à marier Hippodamie, il décida de marier sa fille à celui qui le battrait dans une course de chars, risque limité puisqu’il possédait des chevaux ailés et qu’en cas de défaite, le prétendu était puni de mort.

Se présente un prétendant du nom de Pélops, qui réussit par ruse, à le vaincre ; il soudoie Myrtilos, l’écuyer d'Œnomaos, celui-ci retire un boulon du char de son maître. Le roi meurt traîné par ses chevaux. Pélops noie ensuite Myrtilos pour ne pas payer son dû et tenir sa promesse, soit la moitié du royaume du roi Oenomaos et une nuit avec Hippodamie qu'il convoitait depuis longtemps. En mourant, Myrtilos maudit Pélops et ses descendants le nom de la région devient le Péloponnèse. Cette malédiction mythique expliquerait aussi les malheurs de la maison d'Atrée (les Atrides et Mycènes) puisque qu’Atrée est le fils de Pélops.

Voilà l’explication mythique de la création des jeux olympiques afin de commémorer la victoire de Pélops sur le vieux roi. Pendant 1000 ans les jeux se perpétuèrent sur le même site, au cours des premiers jeux, les grecs précisaient que les Dieux étaient les participants et rivalisaient entre eux à la course et à la lutte.

A découvrir :

site archeologique olympie peloponnèse grece

Le gymnase et la palestre, l’ensemble que l’on découvre est celui de l’époque hellénistique (2eme et 3eme siècle avant J.C)

L’atelier de Phidias : c’est dans ce lieu que le sculpteur créa la statue de Zeus  chryséléphantine de 12 m de haut qui trônait dans le grand temple. 

Le léonidion : c’était le lieu de séjour des athlètes, l’ancêtre des villages olympiques modernes.

Le temple de Zeus : immense temple détruit par un tremblement de terre, ses massives colonnes rangées sur le sol donnent un aperçu de sa grandeur.

Le stade : un grand stade longiligne comme pour tous les stades grecs de cette époque, il pouvait contenir 45 000 spectateurs (uniquement des hommes) car les athlètes concouraient nus.

musée olympie hermes de praxitele Grece

Le musée archéologique : il contient les diverses trouvailles faites sur le site : bronzes, chaudrons ouvragés, casques et boucliers, frises des temples, et surtout impossible à oublier : l’Hermès de Praxitèle, une merveille de la sculpture antique (4eme siècle avant J.C) 

musée olympie peloponnèse grece


Conditions générales - Mentions Légales - Détours 2014 - Site réalisé par Dare Pixel